Ad00341 08 052a/fre

Aus Interlinking_Pictura
Wechseln zu: Navigation, Suche



 Die Taucher Glocke


Ad00341 08 052a02.jpg


Beschreibungstext fre


Mélanges. CCLXX. Vol. X. No. 50., LA CLOCHE DE PLONGEUR., On fait grand usage, de cette importante invention, soit pour faire sauter des roches sous la mer, soit pour recueillir les effets précieux que cet élément a engloutis dans un naufrage à proximité des côtes., Cette cloche est faite d'un seul morceau de fer de fonte (gueuse) et la lumière y pénètre d'en haut par 8 à 10 trous hermétiquement fermés par un verre très-épais. Un tuyau de cuir, adapté à la partie supérieure de la cloche, sert de conduit à l'air que l'on peut y introduire aussitôt que la cloche est sous l'eau, ce qu'on exécute avec une machine pneumatique placée sur un radeau qui suit la cloche. L'intérieur contient des bancs et des outils pour les ouvriers, ainsi qu'une corbeille de fer, où l'on place tous les objets que l'on veut ramasser., C'est avec de très-fortes cordes que l'on descend d'un vaisseau la cloche dans l'eau. Les personnes, non habituées à plonger dans cette cloche, ressentent, dès que la forte pression de l'eau vient à condenser l'air, une violente compression dans les oreilles et une angoisse générale. Les gens au contraire, habitués à ce genre d'occupation, y travaillent aussi facilement que s'ils étoient en plein air. Lorsque pendant leur ouvrage ils éprouvent quelque besoin, ils le font connoître par un certain nombre de coups de marteau qu'ils donnent à la cloche, et leurs compagnons qui sont sur le vaisseau, entendant et comprenant ces signes, leur donnent ou plus d'air, ou changent la cloche de place selon le désir des plongeurs., Dès que le rocher, que l'on veut faire sauter, est assez profondément percé, on introduit dans la cavité une cartouche de poudre contenue dans un tuyau d'étain, que l'on allonge, à mesure que la cloche remonte doncernent, jusqu' à ce qu'il dépasse l'eau. Lorsque la cloche est sur le vaisseau, on jette dans ce tuyau un morceau de fer rouge, qui en allumant la poudre fait sauter la pierre., Ces ouvriers sont en général très-sains et surtout de grands mangeurs et de sorts buveurs.