Ad99998 12 062a/fre

Aus Interlinking_Pictura
Wechseln zu: Navigation, Suche



 Pulo Penang


Ad99998 12 062a02.jpg


Beschreibungstext fre


Mélanges. CCCLVIII. Vol. XII. No. 60., Pulo Penang., Cette île située à l'entrée du détroit de Malacca n'a que seize milles do long sur huit de large. L'extrémité septentrionale se trouve à peu près sous 5o20‘ de latitude. Les hauteurs sont couvertes d'une forêt de grands arbres élancés; les plaines seules, situées vers le Sud, sont cultivées et habitées; cependant le terroir y est rare et maigre et les montagnes paraissent y être condamnées à une sterilité éternelle. Les saisons sont irrégulières; il y tombe toute l'année de frequentes pluies et la saison des pluies proprement dite n'y dure de Septembre à Novembre. Le froid le plus rigoureux y règne en Décembre et Jauvier. Les mois de Juin et de Juillet sont les plus chauds. A l'extremité de la partie plate de l'île s'élèvent la ville et le fort. La mer offre près de là un bon mouillage ce qui l'an 1786 engagea les Anglais à occuper ce pays, qui jusqu'à cette époque n'avait guères été recherché que par quelques pécheurs malais. De nos jours on y compte une population de 5000 âmes, qui se compose de Cinois, de Malabares, die Birmanes, de Siamois, d'Européens, de Perses et de Nègres africains. Malgré le sol maigre l'île abonde en vég´taux et arbres à feuilles larges. La ville composée de Bungalows et de rues régulièrement bâties et bordées d'arbres a été essentiellement améliorée de 1810-1822. Sur la pente des montagnes, les arbres s'élèvent droits comme un trait à la bauteur de 130 pieds et on y montre comme objet de curiosité un arbre dont le tronc, à une assez grande élevation, a 36 pieds de periphérie. Le riz s'y recolte une fois, le poivre deux fois par an. L'orange, la banane, l'ananas y viennent supérieurement bien. Le climat, quoique très chaud, passe pour salutaire et les Européens établis en Bengale y voyagent pour le rétablissement de leur santé.