Ad99998 12 063a/fre

Aus Interlinking_Pictura
Wechseln zu: Navigation, Suche



 Schöne Hühnerartige Vögel


Ad99998 12 063a02.jpg


Beschreibungstext fre


Oiseaux. CXXXIX. Vol. XII. No. 61., Beaux Gallinacés., Fig. 1. Le faisan cornu. (Tragopan cornutus.), Une petite corne derrière chaque oeil et une poche aous la gorge, que l'animal gonfle à volonté, sont les marques caractéristiques de ce faisan. Ses jambes sont armées d'un court ergot. Le plumage est d'un rouge chlair et orange, parsemé de perles blanches, enchasées de noir. Les parties posterieures des ailes sont passementées; la tête est noire, le bec, les jambes, les yeux et le panache qui descend du sommet de la tête sont jaunes; la queue est d'un jaune verdâtre. Il vit en Bengale, au Thibet et dans le Nepal. C'est d'après ce pays qu'on le nomme aussi: faisan de Nepal., Fig. 2. Le Coc d'inde à queue de paon. (Meleagris ocellata.), Les miroirs d'un beau bleu de saphir, en tourés de cercles rouges et dorés, qui parent sa queue, font le principal ornement de cet oiseau, qui est presque aussi beau que le paon. A la tête et au cou il a les excroissances charnuies ordinaires aux coqs d'Inde. La partie inférieure du cou, la poitrine, le bas-ventre, la partie antérieure du dos sont d'un vert luisant clair avec des taches transversales plus foncées. Les ailes dessinées à peu près en échiquier sont blacnes et d'un vert noirâtre. Les jambes sont grises. Cet oiseau, représenté à la hitième partie de la grandeur naturelle, fut pris à la baïe de Honduras., Fig. 3. Le Houppifère de Diard. (Houppifer Diardi.), La pose verticale de la queue et la grosseur des ergots caractérisent cet oiseau, dix fois diminué sur notre planche. Le plumage est violet, ondé et flambant; les parties inférieures sont plus foncées; la tête, la partie postérieure du dos et les ailes sont noires. La queue est fauve, les couvertures sont pourprées et violettes. Cet oiseau est de la grandeur d'une poule et parait indigène aux îles de Sunda., Fig. 4. La Pintade au bec emplumé. (Numida ptilorhyncha.), Cet oiseau, figuré au septième de sa grandeur naturelle, habite comme pintade commune la Guinée et se distingue de celle - ci par une petite huppe de plumes courtes, presque sans barbes à la racine du bec. Le plumage ressemble à celui de notre pintade, cependant les plumes extérieures des ailes, et le côté inférieur des caudales sont jaunes. Les excrossanées charnues au bas des joues sont d'un rouge éclatant., Fig. 5. Le Rouboul de Malacca. (Cryptonyx coronatus.), Cet oiseau est caractérisé par une huppe de 6 poils noirs , raides, sétacés et par le panache d'un rouge sale qui pend arrière. Le cou et les joues sont noirs, les parties inférieures d'un violet noirâtre. Les couvertures des ailes sont brunes, nuancées de rouge et de noir. Les yeux, les jambes, et une tache derrière l'oeil sont jaunes. La femelle se distingue du mâle par une teinte plus sombre des parties inférieures; elle a aussi le bec et les jambes rouges. Cet oiseau qui a dix pouces de longueur est indigène aux Iles de Sunda.