Ad99998 04 010a/fre

Aus Interlinking_Pictura
Wechseln zu: Navigation, Suche



 Teutsche Flussfische


Ad99998 04 010a02.jpg


Beschreibungstext fre


Poissons XXIX. Vol. IV. No. 8., POISSONS DE RIVIÈRE D'ALLEMAGNE., La Table ci-jointe réprésente cinq espèces de Carpes, qu'on compte parmi les plus petites de ce genre de poissons, et qui se trouvent toutes dans des rivières d'Allemagne., Fig. 1. Le Goujon. (Cyprinus Gobio.), Le Goujon se trouve dans des rivières et des petits lacs, qui ont une communication ensemble. Sa longueur ordinaire est de 6 pouces, mais il parvient aussi quelquefois jusqu'à la grandeur d'un pied. Le haut de la tête qui est d'un brun-verdâtre, est plus long que la mâchoire inférieure. Le dos est d'un bleu-noirâtre et les écailles du ventre sont rougeâtres et argentées. Les nageoires dorsales et celles de la queue sont parsemées de points noirs., Fig. 2. L'Able, ou L'Ablette. (Cypr. alburnus.), L' Able est long de 4 à 5 pouces, et se trouve dans la plupart des rivières et des ruisseaux d'Allemagne, où il se multiplie prodigieusement. Sa chair est blanche, molle et d'un goût peu agréable. Les écailles de la partie supérieure du corps sont d'un brun d'olives, et celles de l'enférieure de couleur argentée. Ces écailles argentines sont employées pour la composition des fausses perles. On les enlève de l'Ablette, les met dans une jatte remplie d'eau claire, et les frotte jusqu'à ce qu'elles ne déposent plus de teinture. La matière argentée se précipite au fond; on verse alors l'eau et mêle à cette essence un peu de colle de poisson. Ensuite on a de petits globes de verre soufflées et de couleur blanche, dans lesquels on insinue, à l'aide d'un petit pinceau, une goutte de cette essence, et la fait étendre en l'agitant sur toute la surface intérieure des parois. Le reste de la cavité est remplie enfin de cire blanche qu'on y coule toute fondue, et après l'avoir perfacé et doublé le trou avec du papier, la fausse perle est achevée., Fig. 3. Le Spirlin. (Cypr. bipunctatus.), La longueur de cette petite espèce de Carpes n'est que de 3 pouces; elle se plaît dans les eaux courantes à fond de gravier, et sa nourriture, comme celle de toutes les espèces de Carpes répresentées ici, consiste en vers et en plantes aquatiques. Les écailles du dos sont d'un vert foncé et celles du ventre argentées., Fig. 4. Le Vairon. (Cypr. Phoxinus.), Le Vairon est un petit poisson très effilé, qui ne devient pas plus long que le Spirlin et dont la chair a un goût un peu amer mais fort agréable. Il vit dans les eaux limpides, et se trouve surtout dans la Silésie et la Westphalie. Son corps est couvert d'écailles noires qui sont enduites d'une humeur visqueuse. Le dos est noirâtre ou d'un bleu foncé et parsemé de plusieurs taches de couleur claire. Les nageoires sont grises ou bleuâtres et ont près du corps une tache rougeâtre., Fig. 5. La Bouvière. (Cypr. amarus.), La Bouvière est la plus petite espèce de Carpes et sa longueur n'est pas tout-à-fait de 2 pouces. A cause de sa petitesse et du goût amer de sa chair les pêcheurs n'en sont pas beaucoup de cas, et elle sert seulement de nourriture aux poissons voraces, qui mangent les autres. Sa taille est courte, et sa largeur et la moitié de sa longueur totale. Le dos est d'un brun-jaunâtre; les nageoires dorsales et celles de la queue sont verdâtres, mais les abdominales sont rougeâtres. Elle se plaît dans les eaux courantes et limpides à fond de sable et de gravier.