Ad99998 09 019a/fre

Aus Interlinking_Pictura
Wechseln zu: Navigation, Suche



 Merkwürdige Schildkröten


Ad99998 09 019a02.jpg


Beschreibungstext fre


Amphibies, XXXVII. Vol. IX. No. 17., Cette Tortue diffère des autres en ce qu'une grande partie de son corps n'est pas couvert par la carapace, et ne peut pas non plus être replié. Le cou est très-gros et la tête large et platte, pourvue d'un museau pointu, et sur les côtés se trouvent des élévations qui ressemblent à des franges. La couleur du corps et de la carapace est brune. Cet animal qui a deux pieds de long, habite les lacs et rivières de Cayenne et se nourrit des herbages qui croissent sur le rivage., Cette Tortue habite le midi de l'Europe. Sa carapace ovale est fortement voutée. La couleur dominante des écailles qui couvrent le corselet du dos est le jaune; mais ces mêmes écailles sont noires sur le devant et les côtés et même tachetées, mais irrégulièrement, de noir. Cette Tortue qui a 10 pouces de long, et pèse 3 livres environ, se plaît dans les contrées montagneuses et boisées de l'Europe méridionale. Elle se nourrit de fruits, d'insectes et de vers; elle croît lentement, mais aussi elle atteint l'âge de 40 ans et le passe même., Cette Tortue qui habite la terre, a un pied de long et vit dans les pays chauds. La carapace est fortement voûtée. La couleur des écailles est brun avec une jolie enceinte jaune, qui joue l'orange et le rouge. La tête est pourvue d'un museau court et applati., Cette Tortue qui ne vit que dans les régions brûlantes a une carapace plus ronde qu'ovale, sans écailles recouvert d'une simple peau, semblable au cuir, et graineuse, qui forme au milieu de son corps et dans toute sa longueur une espèce de crête. La couleur paraît tenir du brun et du jaune. La tête qu'elle peut entièrement cacher dans la peau de son cou, a les narines à la pointe d'une petite élevation cartilagineuse et cylindrique, qui lui a fait donner le nom qu'elle porte., Cette Tortue, figurée ici dans sa grandeur naturelle, que l'on suppose vivre dans les fleuves, mais dont on ne connaît pas la patrie, se distingue par les caractères bruns dont sa carapace jaune est décorée. La couleur de la peau du corps est grisâtre., Cette Tortue, qui a 3 à 4 pouces de long, a été apportée par Sonnerat des Indes orientales; elle semble n'habiter que dans l'eau douce. Son caractère distinctif se trouve dans deux carapaces qui s'élèvent en quelque sorte l'une au dessus de l'autre. Sur la plus grande qui est cartilagineuse, il s'en trouve une plus petite, un peu saillante, osseuse, qui est couverte de grains et raboteuse au toucher., Fig. 1. La Tortue grecque. (Testudo graeca.), Fig. 2. Tortue bourbeuse. (Testudo lutaria.), Fig. 3. Tortue à marqueterie. (Testudo tabulata.), Fig. 4. Tortue à bec. (Testudo rostrata.), Fig. 5. Tortue Matamata. (Testudo Matamata.), Fig. 6. Tortue écrite» (Testudo scripta.), Fig. 7. Tortue raboteuse. (Testudo granulata.), La carapace de celle-ci est voûtée, mais unie, d'un noir sale, et faiblement mêlé de jaune. Elle se trouve dans toute l'Europe, mais plus fréquemment dans le midi. Elle vit dans les rivières, les marais et les étangs, où elle se nourrit d'insectes et de poissons, qu'elle attaque sans se soucier de leur grandeur, elle les blesse par sa morsure, et lorsqu'ils ont perdu leur sang, elle les dévore. Sa chair donne d'excellentes soupes., TORTUES REMARQUABLES.